r

Attention, il est important de se renseigner auprès d’un professionnel pour connaître les normes 2024 pour son installation d’assainissement non collectif !

Découvrez les avantages des micro-stations pour le traitement des eaux usées en France

Les systèmes de traitement des eaux usées jouent un rôle essentiel dans la protection de notre environnement et de notre santé. Dans cet article, nous allons explorer les avantages des micro-stations d’épuration, une solution innovante et écologique pour traiter les eaux usées domestiques en France.

Qu’est-ce qu’une micro station d’épuration ?

Une micro-station d’épuration est un système compact de traitement des eaux usées qui permet de purifier l’eau issue des ménages avant de la rejeter dans l’environnement. Cette technologie performante est particulièrement adaptée aux petites installations individuelles ou collectives ne disposant pas de raccordement au réseau d’assainissement public. En outre, les micro-stations sont idéales pour les zones géographiques où les coûts d’installation et de maintenance des systèmes traditionnels sont élevés, comme c’est parfois le cas en France.

Comment fonctionne une micro-station d’épuration ?

Il existe plusieurs types de micro stations:

La micro station à culture fixées

Les micro-stations d’épuration à culture fixées utilisent généralement un processus biologique appelé nitrification-dénitrification pour purifier l’eau. Ce procédé consiste à faire passer les eaux usées à travers différentes étapes de traitement :

  1. Pré-décantation avec stockage des boues : les matières solides sédimentent dans le fond
  2. Compartiment du lit fixe : étape d’épuration biologique grâce au lit fixe submergé et aéré. Traitement biologique qui transforment les matières polluantes en gaz carbonique, en eau et en biomasse inerte. Cette étape élimine notamment l’azote, le phosphore et les matières organiques présentes dans l’eau.
  3. Décantation secondaire : séparation de la biomasse excédentaire. Ces dernières sont ensuite stockées dans un compartiment dédié avant d’être évacuées par une entreprise spécialisée.

A la fin de ce processus, l’eau traitée peut être rejetée directement dans le milieu naturel par infiltration ou si le sol n’est pas assez permeable dans les fossés ou les étang. Il est important de noter que le fonctionnement d’une micro-station d’épuration ne nécessite pas l’utilisation de produits chimiques, ce qui la rend particulièrement respectueuse de l’environnement

 

Schéma représentant l’épuration des eaux usées en culture fixée :

Procédé d'épuration des eaux usées

La micro station à boues activées

Dans les microstations à culture libre les bactéries sont libres dans l’eau et la boue, dans un bassin aéré et brassé. La boue activée désigne les bactéries en suspension. On distingue les microstations à réacteur à boues activées simple et les microstations SBR ( Réacteur Biologique Séquentiel).

Description du fonctionnement de la station d’épuration SBR

Séquentiel discontinu signifie que l’installation n’est pas librement parcourue par l’écoulement naturel des eaux usagées mais que ces eaux sont évacuées par cycles (la micro-station d’épuration travaille selon le principe de traitement par bâchées).

  • Phase d’aération : Pendant cette phase, les eaux usagées sont aérées. Elle se fait au moyen d’aérateurs à membrane. Cela permet d’alimenter les microorganismes en oxygène ainsi que de mélanger l’intégralité du contenu du réacteur. La stabilisation aérobie de la boue est obtenue en même temps. Pour générer de l’air comprimé, on utilise un surpresseur. L’aération est faite par intermittence.
  • Phase de sédimentation : Il n’y a pas d’aération pendant cette phase si bien que la boue activée peut se déposer. Une zone d’eau épurée se forme à la surface et sur le fond une couche de boue. L’airlift est nettoyée pendant la phase de sédimentation.
  • Phase d’évacuation d’eau épurée : Pendant la phase d’évacuation d’eau épurée, les eaux usagées traitées biologiquement (eau épurée) sont évacuées de la cuve. Cette opération de pompage est effectuée avec un airlift placée de manière à n’aspirer ni les boues du fond ni les boues flottantes éventuellement apparues. Les eaux usées traitées sont déversées dans un récipient de collecte.
  • Evacuation des eaux traitées

Les atouts des micro-stations d’épuration

Une solution compacte et discrète

L’un des avantages majeurs des micro-stations d’épuration réside dans leur taille réduite. En effet, ces systèmes occupent généralement une superficie inférieure à 10 m², ce qui les rend parfaits pour les petits terrains et les jardins étroits. De plus, la majorité des micro-stations modernes sont enterrées et ne produisent pas d’odeurs désagréables grâce à une ventilation appropriée, ce qui en fait une solution esthétiquement plaisante et non-intrusive.

Un système performant et écologique

Les performances épuratoires des micro-stations sont souvent supérieures à celles des systèmes traditionnels, comme les fosses septiques (d’ailleurs une fosse septiques seule sans traitement n’est plus au normes et l’installation doit être remplacée ou modifiée). En effet, ces dernières se contentent de prétraiter les eaux usées, tandis que les micro-stations les purifient entièrement avant leur rejet. Grâce à une génération avancée de systèmes biologiques, les micro-stations permettent ainsi de limiter les rejets polluants dans l’environnement et de garantir une meilleure qualité de l’eau traitée.

Quel est le coûts d’une micro station? Et est-ce durable?

Si le coût initial d’une micro-station d’épuration peut être très attractif par rapport à un filière à filtre compact ou à un système traditionnel ( qui sont devenu plus cher qu’une installation d’une micro-station dû à la monter des prix des matériaux et au temps de pose de l’installation)  , il convient de prendre en compte tous les aspects financiers sur le long terme :

  • Coûts d’installation : Les micro-stations, de par leur taille réduite, requièrent généralement moins de travaux et donc engendrent moins de frais liés à la main d’oeuvre, au terrassement et aux branchements électriques. Pour une maison de taille moyenne 5-6 pièces principales (chambre, salon/séjour) le coût d’une installation complète varie entre 8000 et 12000 euro selon le types et la marque de la micro station et la difficulté du chantier.
  • Coûts d’entretien : La maintenance d’une micro-station d’épuration est très importante, il est fortement conseillé d’opter pour un contrat d’entretien annuel auprès de professionnel les tarifs varient entre 110 et 180 euros par an selon les modèles. Il faut en plus compter les vidanges de la micro station en général tous les 3 à 5 ans selon le type de micro station et de son utilisation. Le prix d’une vidange varie entre 240 et 350 euros selon la région et l’entreprise.
  • Durée de vie : La plupart des micro-stations ont une durée de vie supérieure à 20 ans (En réalité, on peut tout changer à l’intérieur ; donc, tant que la cuve ne s’abîme pas, la micro-station durera longtemps. C’est pourquoi je conseille les micro-stations avec une cuve en plastique. Contrairement à celles avec une cuve en béton, elles tiendront mieux dans le temps), ce qui représente un investissement durable et rentable sur le long terme. En outre, leur remplacement éventuel s’avère moins coûteux et complexe que celui d’une installation traditionnelle.

Une réglementation adaptée en France

En France, les micro-stations d’épuration doivent être conformes aux exigences du Service Public d’Assainissement Non Collectif (SPANC) et avoir un numéro d’agrément pour être installées, organisme chargé de vérifier la qualité et la performance des dispositifs installés sur le territoire national. Cela garantit non seulement le respect des normes environnementales en vigueur, mais également la sécurité et la fiabilité des installations réalisées par les particuliers ou les professionnels agréés.

Les meilleures marques de micro station

Delpin

Micro station à culture fixé

Biocell

Micro station à boue activée

Graf easyOne

Micro station à boue activée

Microstations : une solution prometteuse pour l’avenir

Face aux défis environnementaux grandissants et à la nécessité de préserver la qualité de nos ressources en eau, il est essentiel d’adopter des solutions innovantes et performantes pour traiter les eaux usées de manière durable. Les micro-stations d’épuration s’inscrivent dans cette démarche en offrant une réponse à la fois efficace, compacte et écologique à cette problématique essentielle. Il ne fait aucun doute que leur adoption par de nombreux foyers et collectivités en France contribuera à améliorer la gestion de nos ressources hydriques et notre impact environnemental global.